Le Train régulier Russe

Le train régulier russe sera le moyen le plus authentique de découvrir la Russie. Vous voyagerez au contacts des locaux qui ont l’habitude d’emprunter ces types de trains à faible coût. Cela vous permettra de faire des rencontres, de partager des expériences, et qui sait de nouer des amitiés. L’avantage aussi est que vous êtes libre d’organiser vos escales et vos propres visites sans contraintes de groupes et ainsi voir les incontournable de la Russie et les sites bien souvent hors programmes des grandes agences de voyages. Seulement vous n’aurez pas de guides à disposition. L’on peut définir 4 grandes catégories de trains réguliers, du plus confortable au plus spartiate nous avons :

Les trains à grandes vitesses (skorostnoj poezd / скоростной поезд)

Trains numérotés de 161 à 169. Très confortables et très rapides, ils ne circulent que sur certains tronçons de courtes distances entre les grande villes de Russie. Vitesse moyenne 100 km/h.

Les Trains rapides désignés par un nom (firmeny poezd / фирменный поезд)

Ils sont identiques aux trains rapides mais avec une vitesse moyenne 60 km/h et un service simplement à bord plus élevé. Exemples : Le « Rossiya » de Moscou à Vladivostok , le « Baikal » de Saint-Pétersbourg à Irkoutsk, le « Krasnaya Strella, le « Red Arrow », le  « Grand Express » ou le « Smena » de Moscou à Saint-Pétersbourg…

Les Trains rapides (skorry poezd / скорый поезд)

Ce sont les trains numérotés de 1 à 160. Ils sont très confortables et rapides avec une vitesse moyenne de 70-90 km/h et des arrêts uniquement dans les grandes villes. Les départs sont prévus en général le soir pour que vous puissiez profiter de votre destination dès votre réveil.

Les Trains passagers (passazhirskiy poezd / пассажирский поезд)

Trains numérotés de 170 à 870 avec une vitesse moyenne 40-50 km/h. Ils relient les villes principales russes sans pour autant traverser tout le pays, mais en s’arrêtant dans plusieurs petites gares.

Suivant votre destinations vous serez amené à voyager dans l’un ou l’autre de ces trains proposant en général jusqu’à 3 catégories de couches et un ou deux wagons-restaurants. En revanche, en fonction des saisons et des trajets les catégories de luxes ne seront peut être pas disponibles et de même pour les points de restaurations, mais ceci n’est en rien une contrainte. Dès votre arrivée en gare, il vous faudra trouver votre train puis votre wagon, après un contrôle des billets et des passeports vous pourrez monter à bord. Là entre en jeu la Provodnitsa, cette personne après un second contrôle de votre billet vous fournira un sac contenant : une taie d’oreiller, un dessous de drap et un drap, une petite serviette, afin de vous installer, lors de l’achat de vos tickets si vous avez pris l’option linge inclus vous ne paierez pas de supplément sinon ce sac vous coûtera environ 2 euros. Un conseil ne voyagez pas avec des valises en dur, un sac souple est préférable afin de pouvoir le ranger dans les casiers sous les lits. L’avantage des deux catégories supérieures c’est que vous êtes dans une cabine fermée, dans la troisième catégorie il n’y à pas de vie privée, tout le monde se côtoie. N’ayez pas peur, le provodnits ou la provodnitsa sont là pour veiller à la sécurité des passagers et faire régner l’ordre en plus de l’entretien des espaces communs. Partez du principe qu’il n’y a pas de douche à bord, seulement une salle d’eau, qui est souvent prise d’assaut avant les arrivées en gare et qui de plus est fermée à clef 20 minutes avant l’arrivée et 20 min après le départ afin de permettre le contrôle des billets, des passagers et de garder une propreté aux abords des stations. Des lingettes et un savon vous seront bien utiles. Durant le voyage, les journées peuvent être longues et les paysages répétitifs sur certaines sections, les arrêts en gare sont les occasions de prendre l’air et de se dégourdir les jambes, autrement penser à emporter un livre ou un petit jeu, évidemment il n’y a pas d’internet. Afin de créer des échanges avec vos compagnons de voyages prenez des photos avec vous de votre chez-vous ou de votre région d’origine ainsi qu’un produit typique à leur faire découvrir, cela pourra les intéresser. Aussi très important un petit dictionnaire de russe vous sera utile car dans ce type de train rare sont ceux parlant une langue étrangère. Un samovar est également à disposition en permanence distribuant de l’eau chaude pour vous préparer des soupes, du café ou du thé ; pensez à votre tasse! Pour plus de conseils, vous pouvez visiter notre section « conseils avant de partir » afin de bien être préparé à ce voyage.